Lea Desandre - Mezzo Soprano

Révélation Lyrique des Victoires de la Musique Classique 2017

Révélation Artiste Lyrique des Victoires de la musique classique 2017 et lauréate du prix HSBC 2016 du Festival d’Aix en Provence, Lea Desandre, mezzo-soprano franco-italienne, née en 1993, étudie à Paris puis à Venise et pratique parallèlement la danse classique durant douze années. Elle remporte à l’unanimité le Premier Prix Jeune Espoir du Grand Théâtre de Bordeaux en 2013, intègre l’atelier lyrique de l’Opera Fuoco en 2014 et continue l’approfondissement du répertoire auprès de Sara Mingardo, Véronique Gens, Vivica Genaux, Esthel Durand, Malcolm Walker et Christine Schweitzer.

 

Lauréate de la 7e édition du Jardin des Voix, Académie des Arts Florissants, Lea Desandre se produit dans le monde entier sous la direction de William Christie : Alice Tully Hall Lincoln Center, Sydney Opera House, Melbourne Recital Center, Perth International Arts Festival, Philharmonie de Paris, Tchaïkovsky Concert Hall, Salle Blanche du LKK Luzern, Opéra de Bordeaux, Hong-Kong City Hall, Théâtre de Caen.

 

En 2014-2015, Lea Desandre chante Sesto Giulio Cesare (Händel) et la Seconde Sorcière Dido ans Aeneas (Purcell) au Shanghai Symphony Hall. Elle fait également ses débuts au Théâtre des Champs Elysées avec Dorabella lors de la création de Cosi Fanciulli (Bacri) dans une mise en scène de Jean-Yves Ruf. L’été 2015 marque sa première participation au Festival d’Aix-en-Provence dans le cadre de l’Académie Händel dirigée par Emmanuelle Haïm ainsi que l’Académie Mozart.

 

Lors de la saison 2015-2016, elle revient à nouveau au Shanghai Symphony Hall avec un rôle Händelien : Ruggiero Alcina sous la direction de David Stern. Lea Desandre participe à la reprise du Jardin des Voix sous la direction de Paul Agnew à la Philharmonie de Varsovie, la Coursive de La Rochelle et au Théâtre de la Scène Nationale de Besançon ; suivent sa participation au Festival Misteria Paschalia de Cracovie avec l’Angelo l’Oratorio di Santo Antonio (Falco) sous la direction de Fabio Biondi, Médée (Cherubini) à l’Opéra de Dijon, sa participation au Festival Ré Majeure avec les Musiciens du Louvre dans un programme de cantates de Händel. À l’été 2016, elle fait ses débuts au Festival de Beaune dans Andronico Tamerlano (Vivaldi) avec Les Accents ainsi qu’avec Raphaël Pichon et son Ensemble Pygmalion dans le rôle de Céphie Zoroastre (Rameau), rôle qu’elle reprendra aux Festivals d’Aix-en-Provence et Radio France de Montpellier.

 

En 2016-2017, Lea Desandre fait ses débuts dans le rôle titre d’Alcione (Marin-Marais) à l’Opéra Comique sous la direction de Jordi Savall. Elle fait également ses débuts en Messagiera Orfeo (Monteverdi) avec les Arts Florissants à la Philharmonie de Paris, Caen, Versailles et Madrid. L’année est marquée par des reprises de Zoroastre au Theatre an der Wien et à l’Opéra de Versailles ; une dernière tournée du Jardin des Voix à Tokyo, Séoul, Macao et Shanghai ; la Second Fairy Fairy Queen (Purcell) avec William Christie au Luxembourg et son retour au Festival d’Aix-en-Provence dans le rôle de Flerida Erismena (Cavalli) avec la Capella Mediterranea et Leonardo Garcia Alarcone. Cette saison sera également ponctuée de récitals : au Petit Palais (Paris) pour un programme de mélodies françaises avec la pianiste Sarah Ristorcelli, des récitals de musique française en duo avec le luthiste Thomas Dunford à l’Opéra Comique et au Festival Lammermuir ; des motets de Vivaldi au Théâtre Grévin (Paris) avec Les Accents ; à l’Opéra de Lille pour un programme Händel avec le Concert d’Astrée ainsi qu’à Grenoble avec les Musiciens du Louvre dans un programme de cantates.